Recharges e-liquides de cigarettes électroniques made in France, e-liquides saveurs fruités gourmands, bonbons, boissons, thés : Le guide complet

Plus d’infos à propos de Recharges e-liquides de cigarettes électroniques made in France, e-liquides saveurs fruités gourmands, bonbons, boissons, thés

Il est une question que tout vapoteur s’est très avec certitude posé une fois. Une question qui nous est de retour souvent sur notre félin en ligne, par chat, ou aussi au iphone, une question qui paraît évidente : Que constituent les e-liquides ? Nous allons décrypter les étiquettes qui ornent nos flacons et détailler chacun des composants servant à la fabrication du liquide et expliquer son rôle. S’il est deux composants qui nous viennent immédiatement à l’esprit pour l’élaboration du e-liquide, ce sont bien le propylène-glycol ( PG ) et la glycérine végétale ( VG ). Le PG et le VG sont supplémentaires et à eux deux composent la Base du e-liquide. pour savoir les proportions de l’un et l’autre on parle de taux de PG/VG. La somme des deux taux doit rester de 100%, donc le taux de VG est égale à 100 moins le taux de VG. Le propylène-glycol est un liquide incolore, significativement visqueux, peu volatile, pratiquement inodore et particulièrement hygroscopique ( qui absorbe l’humidité de l’air ). Si le fait de savoir qu’il est utilisé dans la conception de résines artificielles, que c’est un composant d’antigel, et autres liquides de freins, qu’il est utilisé comme solvant dans l’industrie des encres d’imprimerie ou encore comme élément primordial d’articles comme le détergent, vous effraie, peut être serez vous rassuré de d’avoir à l’esprit que le PG est aussi largement utilisé comme solvant, émulsifiant, humectant ou conservateur dans alimentaire, l’industrie pharmaceutique, les cosmétiques bio et les produits d’hygiène corporelle.

Le propylène glycol ( ou PG ) est une substance presque inodore, à faible volatilité et légèrement visqueuse. Il est l’un des principaux éléments qui entre dans la matière d’un e-liquide pour cigarette électronique. Il s’agit d’un fonctionnaire de conservation largement utilisé dans les industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. Le propylène glycol est utile pour d’exhausteur de goût dans la composition d’e-liquides, où il reproduit fidèlement le goût authentique. Les e-liquides Alfaliquid contiennent du PG homologué CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ). Une valeur PG supérieure, telle que dans notre collection Originale d’Alfaliquid, favorise donc la conservation des goûts. La glycérine végétale ( ou VG ) est une substance incolore et inodore, visqueuse et non toxique au goût sucré. Il est à tous moments l’un des principaux ingrédients qui entre dans la composition d’un e-liquide. Il est utilisé dans l’industrie pharmaceutique, alimentaire et cosmétique. Cet additif alimentaire est responsable de la vapeur d’eau abondant et volumineuse de l’évaporateur. Les liquides Alfaliquid renferment du VG agréé CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ).

Pas de vapeur pro sans e-liquide. Cette solution visqueuse et parfois ambrée englobe en elle bien des secrets gustatifs mais les ingrédients principaux dont elle est constituée restent très accessibles. Dans notre guide sur le fonctionnement d’une cigarette électronique nous faisons le tour aujourd’hui du e-liquide, en regardant de près sa composition. Cet ingrédient est la clé du e-liquide tel qu’il est utilisé depuis des années dans les recharges pour cigarettes électroniques mais sa présence dans nos produits de consommation est bien plus commune que vous ne le pensez. Le propylène glycol ( PG ) est en effet grandement utilisé, et ce depuis très longtemps, comme humidificateur dans les produits cosmétiques bio, pharmaceutiques et dans l’alimentaire ( E1520 ). Nous le respirons, l’ingérons et le badigeonnons. Lisez cet article pour tout savoir sur le propylène glycol. Également utilisée dans l’alimentation ( E422 ), la cosmétique ou la pharmacie, la glycérine végétale ( VG ) ne présente pas de dangers pour l’instance par direction digestive ou cutanée. Aussi nommé glycérol, cet ingrédient dans les liquides est issu de la transformation d’huiles végétales. Les arômes utilisés dans les e-liquides pour cigarette électronique sont généralement de qualité alimentaire et peuvent être prêts à tous vos prospects., notamment en France.

La substance nicotinique est la substance qui crée, en partie, l’addiction au tabac. En se fixant sur les récepteurs du dispositif nerveux, elle libère de la dopamine et produit de une accoutumance qui se solde par du tabagisme. Ainsi, quand le vapoteur envisage d’arrêter de fumer pour passer à l’ecigarette, il doit en plus se mettre en tête à sa dépendance. À l’origine, l’ecig est un substitut nicotinique capable de vaporiser la substance nicotinique pour combler la sensation de craving liée au manque. L’ecigarette laisse également la possibilité au vapoteur de sélectionner son dosage de substance nicotinique. Ainsi, la vaporette permet de réduire progressivement sa consommation de nicotine dans l’optique de se sevrer de son accoutumance au tabac. Bien sûr, pour un sevrage réussi et sécurisé, nous vous demandons de respecter les recommandations d’un professionnel de santé. La cigarette électronique n’est pas un médicament. L’inhalation de la substance nicotinique dans la vape empêche de connaître le manque. La nicotine est aussi génératrice du hit en gorge, la sensation de picotement ressentie lors de l’aspiration de la vapeur pro et qui donne l’impression au vapoteur d’inhaler quelque chose. C’est une impression clef pour l’expérience du vapotage. Certains recharges liquides se forment non pas de nicotine, mais de sels de nicotine. Les sels sont une forme brute de la substance nicotinique telle qu’elle est soustraite de la feuille de tabac. Ils conviennent surtout aux vapoteurs qui ont une consommation forte de substance nicotinique. Les sels sont plus rapidement absorbés par l’organisme lors de la vaporisation et de l’inhalation. Ils comblent plus vite l’absence et ses effets.

elle se trouve être une question centrale pour les fumeurs qui entament un sevrage avec une cigarette électronique : quel taux de substance nicotinique vais-je adopter pour stopper de fumer ? Beaucoup paraissent avoir peur de cette substance, diabolisée à tort. Pourtant, la nicotine contenue dans les recharges liquides pour cigarette électronique est de très bonne qualité et ne s’accorde à aucun composant dangereux ou risqué pour la santé. Dans les eliquides, la substance nicotinique permet de apprécier le « hit »; il s’agit d’un léger picotement en gorge qui rappelle celui de la cigarette et réconforte ainsi les nouveaux vapoteurs. Paradoxalement, la présence de substance nicotinique aide à se sevrer en douceur car elle évite ainsi la sensation de manque. La impression liée à la consommation de nicotine dépend à chaque fois du matériel utilisé. Le perçu sera différent avec un set-up plus ancien mais ce sont les cigarettes électroniques dites de première génération qui sont utilisées comme référence pour conseiller les fumeurs sur le taux à adopter. Voici quelques recommandations, à titre informatif, sur le dosage adapté aux différents profils de fumeurs :

Pour le choix de l’arôme, c’est assez simple, quand bien même cela peut paraitre dans certains cas absurde. L’arôme d’un e-liquide est fait à partir d’arômes alimentaires mélangés à une base. Ce qui est par conséquent remarquable avec la cigarette électronique c’est donc que l’on peut proposer absolument tous les parfums , du tabac blond classique à l’arôme « tartine beurrée »…Les noms des produits ou leur description sont assez parlant donc il suffit de choisir selon nos envies, de notre curiosité. Pour les débutants, ceux qui essayent pour la première fois, nous suggérons évidemment les arômes tabac ou mentholés. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais quelqu’un qui s’écarte un peu de de fumer va dénicher une sensation et un parfum ressemblant à la cigarette. Il va peut être trouver grotesque l’idée de vapoter un parfum à la pomme ou au chocolat chaud. Le choix d’un arôme différent se fera à coup sûr dans un 2 ème ou 3 ème temps : La grande majorité des vapoteurs commence par un arôme tabac puis va, petit à petit, essayer des arômes fruités ou gourmands. Le but étant de se dissocier définitivement de la cigarette. Après avoir vapoté pendant 1 mois de la pomme, il vous sera impossible de fumer à nouveau une cigarette, vous aurez cela absolument génante.

Texte de référence à propos de Recharges e-liquides de cigarettes électroniques made in France, e-liquides saveurs fruités gourmands, bonbons, boissons, thés